La désobéissance civile

Aller en bas

La désobéissance civile

Message par Admin le Lun 26 Nov - 16:29

de Max D'un-formation

Qu'est ce que c est? d'où vient la désobéissance civile? à quoi ça sert?

La notion de désobéissance civile est née avec la réédition à titre posthume d'une œuvre de Thoreau présentant son action et sa pensée qui ont nourri de nombreuses personnes dont Gandhi et Martin Luther King. Dans cet ouvrage, il explique qu'il refuse d'être complice de l'injustice qu'il dénonce : i
l refuse de payer ses impôts à un État qui est entré en guerre contre le Mexique et qui continue à légaliser l'esclavage. Inspirés par ce court ouvrage, Gandhi et Martin Luther King ont développé et mis en pratique la désobéissance civile (« passive resistance » selon Gandhi) tout au long de leur vie dans un contexte particulier : ségrégation, domination et répression. Ces deux personnages historiques en restent les figures emblématiques bien que de nombreuses personnes aient recouru à ce mode d'action : lors de la défense du Larzac, le « Manifeste des 343 salopes » qui avouent publiquement dans une lettre avoir avorté, les sit-in aux États-Unis contre la Guerre au Vietnam, …

Obéir aux lois, les respecter, c’est bien... au moins neuf fois sur dix.

Mais il y a des lois injustes. Désobéir aux lois, désobéir à l’autorité, c’est donc parfois juste et nécessaire.

La désobéissance civile, d’un individu ou d’un groupe, peut être une manière courageuse et légitime de lutter contre une violence légale, de dénoncer l’arbitraire d’une loi, l’injustice d’un règlement.

Certes, il est plus facile, plus confortable, d’obéir que de désobéir. Mais les pires violences de l’histoire humaine ont été le plus souvent commises par de « bons petits soldats », de braves fonctionnaires, qui ne faisaient que leur « devoir ». Obéir ou désobéir ? Appliquer ou refuser la règle ? C’est un choix personnel, une responsabilité personnelle. En dernier ressort, c’est à nous, c’est à vous, de définir ce qui est bien ou mal, juste ou injuste, et d’agir en conséquence

Voici quelque citations :

- Étienne de La Boétie

« Vous avez cru jusqu’à ce jour qu’il y avait des tyrans ? Eh bien, vous vous êtes trompés, il n’y a que des esclaves : là où nul n’obéit, personne ne commande. » (« La Servitude volontaire»)

– Thoreau

« [...] Sous un gouvernement qui emprisonne injustement, la place de l’homme juste est aussi en prison [...] »

– Gandhi

« […] Renoncer à la désobéissance civile, c’est mettre la conscience en prison ... »

– Aung San Suu Kyi

« ... Dans sa forme la plus insidieuse, la peur prend le masque du bon sens, voire de la sagesse, en condamnant comme insensés, imprudents, inefficaces ou inutiles les petits gestes quotidiens de courage qui aident à préserver respect de soi et dignité humaine... »

Admin
Admin

Messages : 89
Date d'inscription : 05/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://consommateur-citoyen.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum