N.Vallaud-Belkacem invitée de France-infos ce matin vient d'annoncer encore quelques largesses pour les quartiers en difficulté. Entendez par-là que l'argent public va continuer d'y être engouffré sous prétexte

Aller en bas

N.Vallaud-Belkacem invitée de France-infos ce matin vient d'annoncer encore quelques largesses pour les quartiers en difficulté. Entendez par-là que l'argent public va continuer d'y être engouffré sous prétexte

Message par CHASSAING Jacques le Ven 2 Aoû - 9:47

N.Vallaud-Belkacem invitée de France-infos ce matin vient d'annoncer encore quelques largesses pour les quartiers en difficulté. Entendez par-là que l'argent public va continuer d'y être engouffré sous prétexte d'écoles de la 2ème chance, de contrats de générations pipeau (sauf chez THALES), de formations dispensées, par et pour, un tas de fainéants etc. N.V.B a récité sa leçon apprise à Sciences-Po en articulant bien ses mots, sauf quand elle a été agacée par les pertinentes questions d'actualités prioritaires. Et quand elle s'énerve de ne pas pouvoir suivre le niveau des débats, elle bafouille, ironise, provoque, et fait des lapsus comme toujours révélateurs.

Comme on s'y attendait, l'écho attitré de Hollande, n'a pas annoncé une seule mesure pour faire respecter la loi et l'ordre dans les zones de pègres, ni le moindre plan politico-économique de salut pour la France. Ce qui nous rappelle une Histoire récente:

Récession dans l'U.E : vous avez voulu la zone €uro-Europe, débrouillez-vous!
C'est quand même quelque part ce que les Etats-Unis disent à la France : ne comptez plus sur l'oncle Sam pour payer les violons du bal. Et si ce n'est sûrement pas l'administration Obama qui pense le contraire tant cette histoire n'est pas nouvelle (1) :
… "le monde issu de la dernière guerre (39-45) est bien différent. La rivalité américano-soviétique, l'ébranlement des masses asiatiques, l'éveil des nationalismes arabe ou noir, la permanente révolution industrielle et scientifique forment un univers impitoyable où, plus que jamais dans l'histoire de l'humanité, règne la loi de la jungle, à qui sciences et philosophies fournissent des masques et des moyens qui la rendent infiniment plus redoutable...

Tant que les Américains ont bien voulu résoudre les problèmes à sa place, la IVè République a pu survivre : protégée des périls extérieurs par l'armée américaine, de la crise économique par les dollars du plan Marshall, puis des commandes "off shore".

La France a vécu : il a suffi d'un peu d'habileté ou d'audace pour lui faire accepter sa déchéance, comme au dehors la perte d'un Empire.
Vint la guerre d'Algérie. Ici, l'Amérique se refusait à résoudre le problème. Privés d'aide militaire, d'aide monétaire, d'appui diplomatique, les hommes de la IVè République se virent obligés de trouver en eux-même les moyens du salut… d'où viennent les difficultés? d'abord de l'existence même de problèmes, l'Algérie est le plus grave..." (2)
Et nous traînons aujourd'hui encore ce problème. Alors, que nos gouvernants arrêtent de faire comme si la France était encore un pays de Cocagne (3) et montrons-leur le chemin de la sortie.

(1) La reconstruction de l'Europe 1919-1929 (et la dette interalliés). Denise Artaud. Dossiers CLIO. P.U.F.
(2) G. Pompidou en 1960. Lettres, notes et portraits 1928-1974. A. Pompidou et E. Roussel. Robert Laffont. 2012.
(3) Pays de Cocagne, dont Pierre Etaix a fait un film grinçant.

CHASSAING Jacques

Messages : 107
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 63
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum