Je suis également un retraité spolié par Hollande

Aller en bas

Je suis également un retraité spolié par Hollande

Message par CHASSAING Jacques le Sam 8 Juin - 10:33




Je suis également un retraité spolié par Hollande

Monsieur Gérard Chevis vous exposez là toute la réalité inacceptable de la situation de beaucoup de retraités et de ceux privés de leurs droits par la récente réforme qui préserve les gabegies que vous décrivez plus celles des cumuls de retraites et régimes spéciaux, plus cette question : Question écrite n° 06539 de M. Jean Louis Masson (Moselle – NI) publiée dans le JO Sénat du 30/05/2013 – page 1610
M. Jean Louis Masson attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur le fait que les travailleurs étrangers qui retournent dans leur pays ont le droit d’y percevoir leur retraite. Toutefois, des fraudes massives ont été mises en évidence car dans certains pays, les décès ne sont pas systématiquement déclarés. À ce titre, il semble que les organismes de contrôle s’étonnent tout particulièrement du nombre de retraités ayant dépassé l’âge de cent ans en Algérie. Il souhaiterait donc qu’elle lui indique, parmi les personnes qui perçoivent une retraite du régime général, quel est le pourcentage de centenaires dans le cas, d’une part, de ceux qui résident en France et, d’autre part, de ceux qui résident en Algérie. Constat auquel il faut ajouter le pillage des prestations sociales versées par les CAF : l’Europe a décidé que la Caisse d’Allocations Familiales française paiera pour les fils d’immigrés algériens, y compris en Algérie et même en dehors de toute procédure de regroupement familial. Cette info n’ayant pas été relayée par les médias aux ordres, chacun pourra en trouver tous les détails dans la vidéo du journal hebdomadaire ProrussiaTV, le journal de la Russie. Ce journal TV sur Internet, d’une durée de 30 à 45 mn, en langue française, diffuse des reportages sur la France, l’international et la Russie. Et beaucoup d’interviews et d’analyses dans plusieurs rubriques. La Voix de la Russie se nomme elle-même le Journal de la réinformation. www.prorussia.tv journal TV du 20 mai

Prenant moi aussi la responsabilité des mes écrits, je me présente : je suis Jacques CHASSAING, citoyen contribuable Français, né le 5 août 1955 à Saint-Etienne et j’estime que le fait de me spolier, avec ceux de ma génération, du droit à la pleine retraite à 60 ans et 160 trimestres alors que j’ai commencé à travailler à l’âge de 16 ans, constitue une atteinte à ma personne au motif premier que plus le temps passe, moins je suis assuré de profiter en toute validité d’une longue retraite méritée et qui m’est dûe par la réciprocité du système par répartition.

A presque 58 ans, je totalise 159 trimestres. Sans la récente réforme, je partais en retraite à 160 trimestres et à coup sûr à 60 ans, comme tous les anciens depuis des lustres et pour qui j’ai cotisé toute ma vie. Il m’en faut désormais 166 et 62 ans – quatre mois, et tenir jusqu’à cet âge avec des C.A.E – C.U.I payés à 780 € par mois alors que ma pension dûe serait d’environ 1 300 € : inacceptable!

Je considère en outre que la priorité d’emploi doit être tournée vers les jeunes au lieu de leur interdire l’accès à l’apprentissage dès14 ans, s’ils le souhaitent, et non de contraindre les vieux à exercer des contrats précaires, mal payés et qui épuisent leurs droits à l’ASSEDIC pour qu’ils se retrouvent au RSA socle à 474 € mensuels. La dispense de recherche d’emploi doit donc être rétablie pour nous, surtout quand le chômage dépasse en réalité les chiffres actuels considérés comme alarmants.

Mais le froid calcul des politiciens, qui ne veulent pas s’attaquer aux vraies causes du déséquilibre des retraites, est de s’appuyer sur des tables de mortalité : 60 – 62 – 65 – 67 ans ; autant de morts et d’invalides qui ne connaîtrons pas le temps heureux des convenances choisies.

M’estimant ainsi volé par l’inique réforme des retraites du secteur privé, pillé depuis des lustres par celles de tous les régimes spéciaux, et en état de légitime défense face à un système qui entend me jeter à la rue, je m’autorise à crier d’abord comme à la clameur publique, au passage des élus coupables de précipiter des vieux travailleurs dans la misère: « AUX VOLEURS, AUX VOLEURS! » tout en participant au vaste mouvement revendicatif qui s’annonce en la matière.

Jacques Chassaing

publié ce jour samedi 8 juin sur ripostelaique.com
[url=ripostelaique.com]ripostelaique.com[/url]

CHASSAING Jacques

Messages : 107
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 63
Localisation : Saint-Etienne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum